Différents types de lipoprotéines affectent efficacement le bien-être. Par exemple, des quantités anormales de lipoprotéines de faible épaisseur (LDL) entraînent des réserves de cholestérol dans les diviseurs veineux, ce qui peut entraîner des bouleversements des corridors, des accidents vasculaires cérébraux, des défaillances coronariennes et des déceptions rénales.

diététique

Fait intéressant, les lipoprotéines de forte épaisseur (HDL) aident à détourner le cholestérol des vaisseaux diviseurs et à prévenir ces maladies1.

Cet article présentera 10 approches caractéristiques pour construire le « grand » cholestérol HDL et réduire le « terrible » cholestérol LDL.

Le lien entre l’alimentation et le cholestérol sanguin

Le foie crée autant de cholestérol que le corps en a besoin. Il lie le cholestérol à la graisse dans des lipoprotéines de très faible épaisseur (VLDL).

Lorsque les VLDL acheminent les graisses vers les cellules dans l’ensemble du corps, elles se transforment en LDL plus épaisse, ou lipoprotéines de faible épaisseur, qui acheminent le cholestérol à n’importe quel endroit requis.

De même, le foie libère des lipoprotéines de forte épaisseur (HDL), qui ramènent le cholestérol inutilisé vers le foie. Cette procédure s’appelle le transport du cholestérol et permet d’éviter les problèmes d’approvisionnement et les différents types de maladies coronaires.

Quelques lipoprotéines, en particulier les LDL et les VLDL, ont tendance à nuire aux radicaux libres dans le cadre d’une procédure appelée oxydation. Les LDL et VLDL oxydées sont de plus en plus dangereuses pour le bien-être cardiaque.

En dépit du fait que les organismes de promotion de la nutrition annoncent fréquemment que les produits contiennent peu de cholestérol, le cholestérol alimentaire a en réalité une incidence sur la mesure du cholestérol dans le corps.

Cela est dû au fait que le foie modifie la mesure du cholestérol qu’il fait en fonction de la quantité que vous mangez. Au moment où votre corps ingère plus de cholestérol provenant de votre routine alimentaire, il en fait moins dans le foie.

Par exemple, un examen au hasard a permis à 45 adultes de manger plus de cholestérol sous forme de deux œufs par jour. Enfin, les personnes qui consomment plus de cholestérol n’ont pas eu de taux de cholestérol total ni de modifications des lipoprotéines, contrairement à celles qui consomment moins de cholestérol.

Alors que le cholestérol alimentaire a peu d’impact sur le taux de cholestérol, différentes habitudes alimentaires peuvent l’intensifier, de même que l’ascendance familiale, le tabagisme et un mode de vie inactif.

De la même manière, quelques autres décisions de mode de vie peuvent aider à augmenter le HDL utile et à réduire le LDL dangereux. Voici 10 approches régulières pour améliorer votre taux de cholestérol.

Pourquoi devriez-vous vous concentrer sur les graisses monoinsaturées?

Plutôt que des graisses immergées, les graisses insaturées ont de toute façon un double composé de sécurité qui modifie la manière dont elles sont utilisées dans le corps. Les graisses mono-insaturées ont une double sécurité.

Bien que certains suggèrent une alimentation faible en gras pour la perte de poids, une enquête sur 10 hommes a révélé une alimentation de 6 semaines, faible en gras, diminuant les degrés de LDL destructifs, tout en diminuant les HDL avantageux.

Fait intéressant, un régime alimentaire riche en graisses mono-insaturées diminuait les LDL non sécuritaires, tout en garantissant en outre des quantités plus élevées de HDL solide.

Categories: Santé

Vous pouvez créer d

Créer votre propre fond d’écran est très facile. Pour vous […]

Rédaction des meill

En tant que vendeur affilié, votre tâche principale (site Web […]

Comment évaluer le

Il existe de nombreux programmes spécialement conçus pour créer des […]

Comment faire des pa

Dans une société moderne qui prend de plus en plus […]

La revue du détecte

Tout d’abord, la courbe d’apprentissage de l’utilisation de l’un d’eux […]

No public Twitter messages.